Sur les traces des tsiganes de Turquie

Publié le par resistance-roms.over-blog.com

Sur les traces des tsiganes de Turquie

Roms, Loms et Doms, il y en a partout en Turquie. La réalisatrice Elmas Arus et son mari Haluk ne craignent pas de les regrouper sous le terme de "tsiganes", en dépit d'une certaine connotation péjorative, pour leur restituer leur identité commune, même si, en fait, ils se connaissent mal les uns les autres. C'est d'ailleurs pour cela que les époux Arus se sont lancés dans la réalisation de ce documentaire sur les tsiganes de Turquie.

zoom
Previous imageNext image
D'après un vieux dicton, il y aurait 72 nations dans le monde. Les tsiganes, ou les Roms, formeraient la soixante-douzième nation et demie.

Dans leur film intitulé "Buçuk", The Half, littéralement "La moitié", Elmas et Haluk Arus partent à la recherche de cette "demi-nation" en Turquie. Elmas est elle-même Rom, et quand elle a épousé Haluk, qui est turc, ils ont voulu, ensemble, découvrir le peuple dont elle est originaire.

Il faut savoir qu'en Turquie, les différentes ethnies - Roms, Doms et Loms – se sentent davantage turques que "tsiganes", car ils vivent depuis longtemps déjà dans ce pays connu pour ne pas faire état des différences culturelles et communautaires.

Beaucoup de Roms, Doms et Loms ont oublié leur propre identité culturelle. Il n'existe aucune tradition écrite. Tout se transmet oralement. Ainsi, les ramasseurs d'ordures du quartier stambouliote de Keatane ne connaissent-ils que les musiciens du quartier de Sulukule et ne savent rien des Doms qui vivent dans les territoires kurdes du Sud-est. En Turquie, ils ne souffrent pas tant de la discrimination du fait qu'ils sont Roms, mais du fait qu'ils sont pauvres. C'est ce que dévoile le film d'Elmas et Haluk, qui dresse une carte des différentes communautés tsiganes turques. C'est un film réalisé sans moyens. Cinq étés de suite, les époux Arus ont mis l'argent qu'ils avaient chèrement gagné dans la production du film. Aujourd'hui, la Turquie présente "the Half" à Cannes, sur son stand du Marché du Film.

Nous sommes allés à la rencontre d'Elmas dans sa ville natale.



Nathalie Daiber/ ARTE Journal

 

Edité le : 11-05-10
Dernière mise à jour le : 12-05-10

Commenter cet article