Un collectif de soutien aux Roms

Publié le par resistance-roms.over-blog.com

Un collectif de soutien aux Roms

 
 
08.08.2010, 07h00

Les Roms installés dans la plaine de Chanteloup-les-Vignes et de Triel- sur-Seine depuis de longues années reçoivent le soutien de plusieurs associations. Un collectif vient d’être tout spécialement créé après les déclarations du de la République. Les membres redoutent d’éventuelles mesures d’expulsion.

Ils réclament une amélioration des conditions d’accueil des familles avec, entre autres, la scolarisation des enfants, le versement de prestations sociales et une régularisation des adultes. L’ensemble représente une trentaine de familles pour un d’environ 150 personnes.

 

 

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/un-collectif-de-soutien-aux-roms-08-08-2010-1025196.php

Commenter cet article

pierre 27/08/2010 23:48


Je ne suis pas particulièrement sensible à toutes les misères du monde.
Je ne suis jamais très à l'aise lorsque je me fais démarcher par des Roms, à domicile ou dans la rue.
Je suis parfaitmeent conscient de "l'inadaptabilité" des peuples nomades.
Je reconnais, sans en connaitre la dimension exacte, que les Roms sont auteurs de nombreuses exactions difficilement acceptables.

MAIS

Je connais particulièrement bien la Roumanie pour y avoir vévu et travailllé.

J'y compte encore de nombreux amis et je suis amoureux de ce peuple de culture latine et si francophile.
Une seule chose m'avait choqué: Devant moi, dans un petit village des Carpates, deux roms vendeurs de tapis s'étaient fait caillassés, jusqu'aux portes du village, par la population, enfants
compris. Ils avaient fuit en courant et en saignant. Je crois que dans certaines régions, on appelle ça lapidation.
En visitant la Roumanie, j'avais entrevu des "villages" insalubres, que l'on traversait, portes de la voiture fermées de l'intérieur. Les enfants y vivaient dans la boue, en guenilles. Je crois que
dans certaines périodes, on appelait ça des ghettos.

Ces observations ont aujourd'hui plus de 10 ans. Et à l'époque j'expliquais à mes hotes que jamais, en France, nous ne verrions de telles exactions. Parce que nous étions un berceau culturel fruit
des Lumières et d'un système éducatif profondément humaniste.

Aujourd'hui j'ai honte et je souffre en silence au fond de ma province. Honte que mes concitoyens aient pu élire un fou aux fonctions suprêmes. Car cet homme n'a ni toute sa raison, ni aucune
intelligence. Honte d'être assimilé aux bourreaux nazis. Peut-être même honte d'être français? Moi qui, il y a peu, faisait à tous propos un panégérique de la différence française... J'ai
soudainement honte de la médiocrité et d'arrogance hexagonale.
Et une profonde nausée envers un semblant d'humanitaire nommé Bernard Koutchner (ce sentiment est ancien. Il remonte aux années 90 lorsque je l'avais entendu, je le jure, invité par Kofi Yamgnamme
à une rencontre citoyenne, se déclarer pas totalement opposé à la peine de mort... Le populisme pointait déjà...
Ce commentaire n'aura aucun effet. Peut être ne sera t'il jamais lu. Mais je crois aux vertus des paroles expiatoires compulsives...


Eric loriol 19/08/2010 20:21


Alors il serais meilleur pour tous les français que tous les roms retournent chez eux comme ils sont venus et sans que l'on donne 1 € a ces cafards !!si la france avait laisser ces parsonnes sans
aides ils ne seraient pas rester a squater notre pays ,ce qui merde c'est que ce sont tous les français qui payent !!!


resistance-roms.over-blog.com 20/08/2010 12:35



bonjour eric


 


sujet sensible en effet à savoir audio à venir dans les tout prochain jours et de source officiel le coût de reviens pour un roms, pas des roms, mais belle et biens un roms est de 20900 € d'aprés
le senat français


" Au total, le coût des reconduites à la frontière serait de l'ordre de 415,2 millions d'euros, à ramener au nombre de personnes concernées, que l'on peut estimer en 2009,
sur la base d'un ratio deux tiers/un tiers (répartition entre reconduites « forcée » et retours volontaires), à 19.800 personnes. Dans ce cas, le coût budgétaire prévisionnel des
reconduites à la frontière s'établirait à environ 20.970 euros par personne reconduite.  " source : http://www.senat.fr/rap/l08-099-315/l08-099-3158.html


au passage pourquoi tu va pas taper sur tes gouvernant qui te font croire que c'est qu'un euros mdr parce qu'il se mette dans les poche dans se cas 20969 euros à ton détriment et toi pendant se
temps la pendant que tu flippe de tes voleurs de gouvernant tu préfére tant prendre au plus faible tu fait pitié à vrai dire ERIC LOLO RIE JAUNE