Roms: pas traités comme "communauté"

Publié le par resistance-roms.over-blog.com

Roms: pas traités comme "communauté"

AFP
27/08/2010 | Mise à jour : 18:33
Réactions (2)

Le ministre de l'Immigration Eric Besson, sous l'autorité duquel sont organisées les reconduites volontaires de Roms, a affirmé aujourd'hui que ces derniers étaient traités par Paris "en fonction de leur nationalité" et non "en tant que communauté".

"Le droit français ne connaît les étrangers qu’à raison de leur nationalité", rappelle le ministre dans un communiqué soulignant qu'en conséquence "les Roms ne sont pas considérés en tant que tel mais comme des ressortissants du pays dont ils ont la nationalité". "Le traitement réservé à ces ressortissants l’est indépendamment de la question de savoir s’ils appartiennent ou revendiquent l’appartenance à la communauté rom", insiste Eric Besson.

Les Roms sont à l'origine un peuple nomade dont les ancêtres ont quitté le nord-ouest de l'Inde au début du XIe siècle et se sont dispersés à travers l'Europe et le reste du monde, souvent considérés avec méfiance, comme tout groupe itinérant. Les membres de cette communauté renvoyés de France sont pour la plupart des migrants roumains et bulgares, ressortissants de l'Union européenne (UE) mais soumis à un régime transitoire limitant leur séjour sur le territoire et leur accès au marché du travail.

"En tant que ressortissants de pays membres de l’Union européenne, les ressortissants bulgares et roumains bénéficient de la liberté de circulation et du droit au séjour reconnus à tous les citoyens de l’Union européenne", rappelle Eric Besson. Alors que le comité pour l'élimination de la discrimination raciale de l'ONU (CERD) a appelé aujourd'hui Paris à "éviter" les renvois collectifs de Roms, le ministre souligne que la France respecte les règles européennes relatives à la libre-circulation et au séjour ainsi que les règles en vigueur concernant l'éloignement, et ne met en oeuvre aucune "expulsion collective".

Il tient enfin "à démentir fermement tous ceux qui ternissent l’image de la France, en l’accusant de violer ses obligations internationales et européennes, ainsi que ses règles et traditions républicaines", selon le communiqué.

» DOSSIER SPECIAL - Roms : une problématique européenne

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/08/27/97001-20100827FILWWW00510-roms-pas-traites-en-communaute.php

Commenter cet article