Roms : Besson satisfait, l'Europe inquiète

Publié le par resistance-roms.over-blog.com

Roms : Besson satisfait, l'Europe inquiète

jeudi 26.08.2010, 05:05  - La Voix du Nord

Alors que la « réunion de travail » consacrée à la question des Roms en présence de ministres roumains s'est déroulée, hier, dans un esprit « sans tensions » selon M. Besson et l'un des deux Roumains , la Commission européenne s'inquiète...

 

La commissaire chargée de la Justice et des Droits fondamentaux, Viviane Reding dit avoir « suivi avec beaucoup d'attention et une certaine inquiétude » l'évolution de ce dossier. Si elle reconnaît que veiller à l'ordre public et à la sécurité des citoyens relève de la seule responsabilité des États membres, elle attend « que tous les États membres respectent les règles partagées de l'UE sur la libre circulation, la non-discrimination et les valeurs communes de l'Union européenne, notamment le respect des droits fondamentaux ».

Une communauté de valeurs

« Il est clair que ceux qui enfreignent la loi doivent faire face aux conséquences. Il est également clair que personne ne devrait être expulsé juste parce qu'il appartient à la communauté des Roms », a-t-elle souligné. C'est la première fois que Mme Reding qui est également vice-présidente de la Commission européenne, intervient directement sur ce sujet.

« La Commission européenne est prête à avoir un dialogue ouvert, franc et honnête avec tous les États membres sur la meilleure façon de prendre nos responsabilités à l'égard des Roms », a-t-elle indiqué tout en invitant Paris à s'engager dans ce dialogue avec « tous » les États de l'UE. « L'Europe n'est pas seulement un marché commun.

Elle est en même temps une communauté de valeurs et droits fondamentaux. La Commission européenne y veillera », a-t-elle rappelé.

 

ZOOM
ZOOM

• L'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii) met en oeuvre la reconduite des Roms en Roumanie ou en Bulgarie.

Créé en 2009, l'Ofii a hérité de toutes les compétences de l'Agence nationale de l'accueil des étrangers et des migrations (ANAEM), à l'exclusion de l'emploi des Français à l'étranger et d'une partie des missions de l'Agence pour la cohésion sociale et l'égalité des chances (ACSE).

L'Offi est l'opérateur de l'État chargé du retour volontaire des migrants dans leur pays mais aussi de l'intégration de ceux qui restent en France durant les cinq premières années de leur séjour.

Il gère également :  > les procédures de l'immigration professionnelle et familiale  > la lutte contre le travail illégal  > le dispositif national d'accueil des demandeurs d'asile  > le dispositif des aides au retour et à la réinsertion participant au développement solidaire L'Office a signé en 2009 près de 100 000 Contrats d'accueil et d'intégration (CAI). Le 500 000e CAI a été solennellement signé en mars dernier avec un chercheur libanais.

Commenter cet article