Lellouche s'inquiète du nombre croissant de roms en France

Publié le par resistance-roms.over-blog.com

Lellouche s'inquiète du nombre croissant de roms en France

 

 

 

Le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes estime que la France n'a pas "vocation à accueillir 2,5 millions de roms roumains".

Des roms évacués d'un camp illégal à Saint-Etienne, vendredi 6 août (AFP) Des roms évacués d'un camp illégal à Saint-Etienne, vendredi 6 août (AFP)

"Nous n'avons pas vocation, nous les Français, à accueillir 2,5 millions de roms roumains", a estimé vendredi 6 août le secrétaire d'Etat français aux Affaire européennes Pierre Lellouche. Il a annoncé avoir saisi le Conseil européen "pour dire que cela ne pouvait plus durer".

Sur le même sujet

"L'Europe doit se mobiliser, a ajouté le secrétaire d'Etat, en soulignant que la liberté de circulation des personnes au sein de l'Union européenne "n'était pas la liberté d'exploiter des enfants".

Pierre Lellouche - qui représente la France lors de la cérémonie d'investiture du président élu colombien Juan Manuel Santos - a salué la nomination en Roumanie d'un secrétaire d'Etat chargé de la réinsertion des Roms, Valentin Mocanu. Il se chargera notamment des personnes rapatriées de France .Cela dénote d'une "prise de conscience des autorités roumaines dont je me félicite", a affirmé le secrétaire d'Etat.

 

La France durcit le ton

Cette nomination intervient au moment où le gouvernement a décidé de revoir sa politique concernant les Roms installés en France. Paris préconise le démantèlement de la moitié des camps d'ici trois mois et des reconduites à la frontière "quasi immédiates" vers la Roumanie et la Bulgarie pour les Roms ayant commis des délits.

Les "gens du voyage", terme français regroupant diverses ethnies tsiganes et les Roms représentent au total 400.000 personnes en France (dont 95% ont la nationalité française). Les Roms représentent 15.000 personnes. En Roumanie, ils seraient entre 500.000 et 2,5 millions, selon les estimations.

 

Vendredi dernier, une vingtaine d'associations roumaines ont envoyé une lettre à Pierre Lellouche pour l'inviter à visiter des communautés Roms de Roumanie. Elles estiment qu'elles vivent dans des conditions "dignes du Moyen Age". " Nous sommes convaincus que vous serez indigné en découvrant que beaucoup de communautés de Roms sont privées d'accès à l'éducation et aux services minimum de santé, et vivent sans électricité ni eau courante" ont-elles ajouté.

 

(Nouvelobs.com avec AFP)

Commenter cet article