La chasse aux Roms est ouverte

Publié le par resistance-roms.over-blog.com

La chasse aux Roms est ouverte

À Saint-Étienne, obéissant à la consigne présidentielle, le préfet de la Loire a fait procéder à l’évacuation d’un camp et a délivré des obligations de quitter le territoire français.

Le préfet de la Loire a été le plus zélé. Vendredi matin, 135 Roms de Roumanie ont été expulsés du terrain qu’ils occupaient à Saint-Étienne. Le 28 juillet, Nicolas Sarkozy avait proclamé vouloir faire évacuer 300 camps de Roms et procéder à des reconduites à la frontière « quasi immédiates ». 120 policiers et CRS ont été mobilisés pour cette opération et le secteur avait été bouclé par la police, empêchant la presse et nombre d’associations de s’approcher du camp.

Pour ne laisser place à aucune équivoque, le préfet de la Loire, Pierre Soubelet, lors d’une conférence de presse, a déclaré : « Il est clair que ce que j’ai fait ce matin est dans la ligne de la consigne présidentielle (…) qui vise à demander aux Roms de rentrer chez eux. Il n’y a pas d’avenir pour les Roms en situation irrégulière. Je suis dans l’incapacité de loger ou d’héberger ces personnes. » Et l’officiel de préciser qu’une « invitation » à quitter le territoire avait été notifiée à ces gens et qu’ils avaient un mois pour s’exécuter. Notification dont une bonne moitié des occupants du campement n’a pas eu connaissance, ayant quitté les lieux après avoir appris l’existence d’une ordonnance de justice prévoyant l’évacuation. 10 adultes et 8 mineurs ont accepté un retour volontaire en Roumanie. 44 ont fait l’objet d’une mesure d’éloignement.

Les évacués ont donc repris leur errance. Ils avaient trouvé refuge sur ce terrain à la suite de l’expulsion de deux squats de la ville en mai dernier. Ils ont pu récupérer tentes et couvertures et, depuis vendredi, ils sont installés devant l’hôtel de ville. Georges Gunther, membre du réseau Solidarité Rom, est dépité : « Ils sont abandonnés sur le trottoir par tout le monde, par les pouvoirs publics… Ils ne savent pas où ils vont dormir ce soir. »

Après celui de Saint-Étienne, un campement de Choisy-le-Roi ne devrait pas tarder à subir le même sort. Le tribunal de grande instance de Créteil a ordonné jeudi l’évacuation d’un terrain qui abrite une soixantaine de Roms, dont 22 enfants, situé sous l’autoroute A86 dans cette ville du Val-de-Marne. Pour Michel Fèvre, de l’association Romeurope, « il ne fait aucun doute que l’expulsion arrivera bientôt, étant donné les dernières annonces du gouvernement concernant les Roms (…). On n’est évidemment pas favorables à ce qu’ils vivent dans ce type de lieux mais le problème, c’est qu’aucune solution de rechange ne leur est proposée ». Il ne doute pas que les Roms chercheront de nouveaux terrains pour s’installer : « Certains tournent comme ça, d’expulsion en expulsion, depuis plusieurs années. »

D. S.

 

http://www.humanite.fr/08_08_2010-la-chasse-aux-roms-est-ouverte-451229

Commenter cet article