L'ONU se penche sur la discrimination en France

Publié le par resistance-roms.over-blog.com

L'ONU se penche sur la discrimination en France

mardi 10.08.2010, 12:12  - Avec AFP.

La France devra s'expliquer sur sa politique à l'égard des Roms. PHOTO ARCHIVES PIERRE LE MASSON
La France devra s'expliquer sur sa politique à l'égard des Roms. PHOTO ARCHIVES PIERRE LE MASSON

En pleine polémique sur le sort des Roms, des gens du voyage et de la question de la déchéance de nationalité, le Comité de l'ONU chargé de suivre l'application de la Convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale a diffusé la série de questions qu'elle s'apprête à poser à Paris mercredi et jeudi.

 

Ce comité de l'ONU examine périodiquement la situation dans chaque pays membre. Les questions seront nombreuses. Entre le débat sur l'identité nationale, et celui sur les Roms, la France devra s'expliquer face au comité onusien. En 2005 déjà, lors du dernier examen, la France avait été pointée du doigt sur le sort des Roms. Selon la ligue des droits de l'homme, les recommandations faites alors par le comité n'ont pas été suivies.

Des débats animés devant le conseil

La France tentera donc d'apporter des réponses et « montrer que des lois ont votées » et surtout qu'elle «  a une approche différente des minorités qu'aux États-Unis ou en Inde du fait du principe d'égalité de tous devant la loi » que représente la laïcité, a expliqué une source diplomatique. Cet examen intervient pourtant au moment où le débat se durcit sur la question de l'élargissement des possibilités de déchéance de nationalité.

La France qui présentera son rapport sur le sujet au comité devra répondre également aux questions liées au « grand débat sur l'identité nationale » ouvert par le ministre de l'Immigration. Les ONG qui s'attendent à des débats animés devant le comité onusien dénonce une régression concernant le droit des minorités qui «  va vers une rupture de l'égalité de traitement », explique la responsable juridique de la Ligue des droits de l'homme Isabelle Denise.

Sur les Roms et les gens du voyage, « il y a un amalgame entre les deux qui a des conséquences sur des déclarations tonitruantes » estime-t-elle. Les Roms sont en majorité des Roumains qui font partie de l'Union européenne, cette dernière est régie par le principe de libre circulation.


http://www.lavoixdunord.fr/France_Monde/actualite/Secteur_France_Monde/2010/08/10/article_l-onu-se-penche-sur-la-discrimination-en-france.shtml

Commenter cet article