Ils offrent des poules, les poulets les embarquent

Publié le par resistance-roms.over-blog.com

Ils offrent des poules, les poulets les embarquent

L'initiative était cocasse : déposer des poules devant le ministère de l'Intérieur pour protester contre les récentes mesures visant les Roms, énoncées cette semaine par Brice Hortefeux. Chapeauté conjointement par SOS Racisme, l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) et la Fnasat, qui défend les gens du voyage, l'événement jouait sur l'image de « voleurs de poules » qui colle aux Roms depuis des siècles. (Voir la vidéo)


Jeudi, la manifestation n'a néanmoins pas fait rire tout le monde, à l'image de l'impressionnant dispositif policier mis en place avant l'arrivée même des volatiles place Beauvau.

Quatre heures au commissariat pour contrôle d'identité

Une vingtaine de personnes ont été embarquées au commissariat, dont le président de SOS Racisme Dominique Sopo ainsi qu'Arielle Schwab, porte-parole de l'UEJF. Et moi.

Motif des interpellations ? Contrôles d'identité. Quatre heures plus tard, tout le monde sera relâché. Dans le bus qui l'emmène au commissariat, Dominique Sopo relativise :

« On est dans un car de poulets après avoir déposé des poules, donc finalement, il y a une cohérence… »

Et les poules, dans tout ça ? Elles ont tout simplement été rendues à leurs propriétaires. Heureusement : les organisateurs ont confié aux policiers qu'elles avaient été louées.

Commenter cet article