Expulsions de Roms : la Roumanie met en garde la France

Publié le par resistance-roms.over-blog.com

 

Expulsions de Roms : la Roumanie met en garde la France

le 18 août 2010 à 11h31, mis à jour le 18 août 2010 à 12:02

Dossier
Eric Besson immigration
  • Premières expulsions de Roms dès jeudi

    Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, l'a annoncé mardi matin en soulignant que 51 camps illicites avaient été démantelés cet été.

    Publié le 17/08/2010 Premières expulsions de Roms dès jeudi
  • "Les Roms ne sont pas des fantômes"

    <b>Interview </b> Jacques Salvator, maire PS d'Aubervilliers a créé en 2006 le premier "village d'insertion" pour Roms. Il estime que la généralisation de ce dispositif pourrait en partie solutionner le problème de l'immigration des Roms, avant la fin du régime dérogatoire en 2014.

    Publié le 16/08/2010 "Les Roms ne sont pas des fantômes"
  • Les Roms délogés de l'A86 herbergés dans un gymnase municipal

    Les 76 roms qui occupaient un terrain situé sous l'autoroute A86 se sont installés dans un gymnase de Choisy-le-Roi. Une situation temporaire, affirme la mairie communiste.

    Publié le 13/08/2010 Les Roms délogés de l'A86 herbergés dans un gymnase municipal
  • Roms: levée de boucliers dans la classe politique

    Le démentèlement des camps de Roms suscite l'indignation dans la classe politique, venant de la gauche, mais aussi de certains à droite.

    Publié le 16/08/2010 Roms: levée de boucliers dans la classe politique
  • Nouvelle évacuation de Roms à Montreuil

    Des Roms qui occupaient depuis vendredi soir  un bâtiment dans le quartier du Haut Montreuil (Seine-Saint-Denis) ont été  évacués par la police samedi matin.

    Publié le 14/08/2010 Nouvelle évacuation de Roms à Montreuil
  • Les Roms du Stade de France

    Un mois après avoir été expulsés du plus ancien campement de Seine-Saint-Denis, des Roms ont finalement trouvé refuge tout près du Stade de France.

    Publié le 09/08/2010 Les Roms du Stade de France
  • Que sont devenus les Roms expulsés de leur camp à Saint-Etienne?

    Vendredi dernier, la police évacuait un camp de Roms à Saint-Etienne, la première évacuation depuis l'annonce par Nicolas Sarkozy de la fermeture de 300 camps illégaux. Que s'est-il passé depuis?

    Publié le 08/08/2010 Que sont devenus les Roms expulsés de leur camp à Saint-Etienne?
  • La loi Besson sur l?accueil des Roms

    Il y a dix ans, la loi Besson prévoyait un budget pour que des communes puissent aménager des aires de stationnement pour les gens du voyage. Exemple à Vitrolles.

    Publié le 28/07/2010 La loi Besson sur lâ��accueil des Roms
  • Réunion sur les Roms : des mesures répressives

    Nicolas Sarkozy a présidé, mercredi, une réunion sur les "gens du voyage." A la sortie, Brice Hortefeux, ministre de l'Intérieur, a annoncé des mesures répressives. Les détails avec Valérie Nataf.

    Publié le 28/07/2010 Réunion sur les Roms : des mesures répressives
  • Les villages roms de la banlieue de Lille

    Depuis février 2009, 250 familles roms sont installées dans des villages d?insertion près de Lille. Un an après leur sédentarisation, l?intégration semble réussie.

    Publié le 28/07/2010 Les villages roms de la banlieue de Lille
  • La Gironde embarrassée par ses Roms

    Plusieurs centaines d'entre eux ont reçu une aide au "retour volontaire". Mais faute de pouvoir vivre décemment en Roumanie, ils reviennent en France et attendent un nouveau soutien financier.

    Publié le 23/02/2010 La Gironde embarrassée par ses Roms
  • Un incendie détruit un camp Roms

    Les flammes ont ravagé le camp d?Epinay-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis, samedi. 250 personnes ont été évacuées, la plupart ont été relogées provisoirement.

    Publié le 12/07/2009 Un incendie détruit un camp Roms
  • La mort d'un enfant illustre les difficultés des Roms

    Un garçon de 7 ans est mort samedi dans l'incendie d'un entrepôt désaffecté où vivaient des gens du voyage à Bobigny en Seine-Saint-Denis. Un nouveau coup du sort pour cette communauté.

    Publié le 24/05/2009 La mort d'un enfant illustre les difficultés des Roms
Plus d'infos
  • Premières expulsions de Roms dès jeudi

    Vue : 11 783 fois

    Premières expulsions de Roms dès jeudi

    Publié le 17 août 2010

    Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, l'a annoncé mardi matin en soulignant que 51 camps illicites avaient été démantelés cet été.

  • "Les Roms ne sont pas des fantômes"

    Vue : 7 530 fois

    "Les Roms ne sont pas des fantômes"

    Publié le 16 août 2010

    <b>Interview </b> Jacques Salvator, maire PS d'Aubervilliers a créé en 2006 le premier "village d'insertion" pour Roms. Il estime que la généralisation de ce dispositif pourrait en partie solutionner le problème de l'immigration des Roms, avant la fin du régime dérogatoire en 2014.

  • Vue : 2 042 fois

    Le démentèlement des camps de Roms suscite l'indignation dans la classe politique, venant de la gauche, mais aussi de certains à droite.

Outre la polémique franco-française, la question des Roms et de leur expulsion en Roumanie prend désormais un virage diplomatique entre Paris et Bucarest. A la veille des premières reconduites volontaires, le gouvernement roumain est monté au créneau ce mercredi par la voix de son ministre des Affaires étrangères, interrogé sur RFI Roumanie. "J'exprime mon inquiétude sur les risques de dérapage populiste et de générer certaines réactions xénophobes sur fond de crise économique", affirme Teodor Baconschi, auparavant ambassadeur à Paris.
 
"Nous devons garder notre lucidité et voir ce que nous pouvons faire ensemble pour qu'aussi bien en France qu'en Roumanie, ainsi qu'au niveau européen, nous trouvions des écoles, des hôpitaux mais aussi une mentalité ouverte et pas xénophobe face aux représentants de cette population rom. Si nous échangeons des accusations ou nous criminalisons à titre collectif des groupes ethniques, nous ressuscitons des souvenirs parmi les moins plaisants. Et au lieu de trouver des solutions nous générons des tensions", souligne-t-il.

Pierre Lellouche dans le collimateur
 
Disant "espérer que la légalité a été respectée pour chacune de ces expulsions", Teodor Baconschi plaide donc pour une approche franco-roumaine concertée, sans "fièvre électoraliste artificielle", ni menace sur l'entrée de la Roumanie dans l'espace Schengen, brandie par le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes Pierre Lellouche. "M. Lellouche s'est impliqué personnellement dans la question rom. Il a une approche généralement limitée à sa circonscription dans le 8e arrondissement de Paris mais il est la voix européenne de la France et je suis convaincu qu'il aura le tact d'aborder avec le calme nécessaire ce problème commun sans en faire une occasion de porter ombrage aux excellentes relations franco-roumaines", lance le chef de la diplomatie roumaine. "C'est un problème qui ne se résoudra pas en 48 heures ni avec des mesures policières", conclut-il.

Deux secrétaires d'Etat roumains doivent venir Paris le 30 août pour parler de l'insertion des Roms (dont la population est estimée entre 530.000 et deux millions et demi de personnes en Roumanie) et des manières de prévenir les infractions. Eric Besson et Pierre Lellouche devraient ensuite se rendre à  Bucarest en septembre.

Critiques en Bulgarie

Ces critiques du gouvernement roumain rejoignent celles déjà exprimées par des défenseurs des droits de l'Homme en Bulgarie, où les Roms sont estimés à 800.000 personnes. La section bulgare du comité Helsinki, une ONG de défense des droits de l'Homme, se déclare ainsi "inquiète de ce que la mesure vis un groupe ethnique". Ilona Tomova, chercheuse spécialisée sur les Roms à l'Académie bulgare des  sciences, indique être pour sa part "attristée que la France, pays symbole de la démocratie (...) contribue à la stigmatisation" des Roms. Le journal d'opposition Sega dénonce aussi la politique de "déportation" des Roms et souligne que Sofia et Bucarest n'ont aucun moyen de les empêcher de circuler en Europe sauf "par un retour du communisme avec l'exigence de visas de sortie".

le 18 août 2010 à 11:31

Commenter cet article