Cohn-Bendit dénonce l'instrumentalisation des Roms

Publié le par resistance-roms.over-blog.com

Cohn-Bendit dénonce l'instrumentalisation des Roms

"Imaginez Bernard Kouchner, il y a 15 ans ! Il irait voir quelle est la réalité de la vie des Roms et il dirait : Halte là, Monsieur le président ! Vous ne pouvez pas faire cela !", s'est-il indigné.

Daniel Cohn-Bendit, le président des Verts au Parlement européen, a estimé jeudi 19 août, à propos des expulsions de Roms, que le gouvernement "instrumentalise les angoisses et les peurs parce qu'il est au bout du rouleau".

Sur le même sujet

"L'expulsion, c'est ignoble" car "ça ne règle aucun problème", a-t-il déploré, ajoutant: "C'est du symbole ignoble". "On les renvoie et on ferme les yeux", a-t-il poursuivi, avant de s'en prendre au ministre des Affaires étrangères, Barnard Kouchner.

"Imaginez Bernard Kouchner, il y a 15 ans ! Il monterait dans son premier avion. Il ne prendrait pas son sac de riz. Mais il prendrait ses yeux. Il irait voir quelle est la réalité de la vie des Roms en Roumanie et en Bulgarie et il dirait : Halte là, Monsieur le président ! Vous ne pouvez pas faire cela !", a-t-il lancé.

 

Expulsions

Un total de 93 Roms qui ont accepté l'aide au retour volontaire seront rapatriés en Roumanie ce jeudi depuis la France à bord de deux vols réguliers. Il s'agit de la première opération de ce type depuis le durcissement de la politique française à l'égard de cette minorité, a-t-on appris auprès du ministère roumain de l'Intérieur.

Un premier vol doit partir de Lyon avec 79 personnes à bord. 14 autres personnes doivent embarquer à Paris, selon le ministère roumain de l'Intérieur. Un autre vol est prévu vendredi avec "une centaine de personnes" et un 3e le 26 août.

A leur arrivée chez eux, "ces citoyens seront contactés par les autorités responsables dans le domaine de la réinsertion", a indiqué Bucarest, à qui les ONG de défense des Roms demandent de faire davantage pour cette minorité.

D'ici la fin du mois, Paris envisage le retour de 700 Roms après le démantèlement d'une cinquantaine de camps. Il s'agit du 25e rapatriement de ce type depuis le début 2010 par Paris qui reconnaît que les personnes renvoyées pourront revenir.

 

(Nouvelobs.com avec AFP)

Un groupe de 79 Roms en situation irrégulière doit embarquer ce jeudi dans des aéroports français pour la Roumanie. AFP Un groupe de 79 Roms en situation irrégulière doit embarquer ce jeudi dans des aéroports français pour la Roumanie. AFP

Commenter cet article